Bienvenue sur le site de la FFPM Actualités fédérales | Boutique FFPM | Intranet | Les Clubs de Pêche | Les Écoles de Pêche | Contactez-nous | FFPM (Tel. 04 91 85 19 67)
Ministère des Sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative

Fédération Française des Pêcheurs en Mer
135, Avenue Clot Bey - 13008 MARSEILLE
Tél. 04 91 85 19 67
Email : feder.pecheurs.mer@wanadoo.fr

Actualités fédérales

 

Accueil


La FFPM

Les Disciplines

Régions et Clubs

Agenda des Compétitions


Records de France

Sponsors

Mentions Légales

Historique des Newsletters

Réponse de la FFPM à Pêche en Mer

Appel pour le 1er National FFPM Bateau

Résultats National FFPM Pêche Bateau

Coupe Nationale FFPM à La Traîne Hauturière

Résultats Coupe Nationale FFPM Traîne Hauturière

1ère Coupe Nationale FFPM Haute Mer

Résultats Coupe Nationale FFPM Pêche Sportive Hauturière

2nd National Haute Mer Thonides

Championnat National FFPM Pêche Sportive Haute Mer

Résultats National FFPM Pêche Sportive Hauturière

Assemblée Générale Nationale 2017

Contactez-nous









Inscription à la Newsletter


Email
Inscription
Désinscription
 

 

Retrouvez dans cette rubrique nos actualités fédérales.

<< Revenir à la liste des actualités

Rencontre au Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie

Publié le : 17/12/2014

Rencontre au Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie,

chez le Secrétaire d’État à la Mer et à la Pêche, le mardi 09 décembre 2014

 

Nous remercions Monsieur Eamon Mangan, conseiller du Secrétaire d'Etat chargé de la Mer et de la Pêche Monsieur Alain Vidalies d'avoir reçu la délégation AF3P* ( FNPPSF, FFPM et FCSMP représentée par Mrs Louis Morvan, Paul Vinay et Guy Perrette) le 09 décembre au Ministère de l'Ecologie. L’objet de la rencontre était essentiellement lié aux récentes propositions de la Commission Européenne concernant la pêche de loisir du bar. Le point de vue commun des fédérations a pu être exposé en toute franchise et dans un climat de confiance. Au cours de cet entretien notre délégation a rappelé dans un premier temps les deux mesures indispensables pour reconstituer les stocks actuels : la généralisation d’une taille minimale de capture de 42cm pour tous les pêcheurs européens professionnels ou amateurs et l’interdiction totale de pêche pendant la période de reproduction.

La délégation a par ailleurs réaffirmé son opposition catégorique à un quota journalier de pêche du bar ou de toute autre espèce car une telle mesure serait injuste, dommageable et inutile.

- injuste car la particularité de la pêche de loisir du bar est d'être particulièrement aléatoire et qu'en conséquence il est injuste de priver de sa pêche un passionné réussissant à capturer quelques poissons  lors d'une rare  journée favorable à cette pêche,

- dommageable car les nombreux pêcheurs de loisir contraints à une telle restriction injuste, seraient nombreux à abandonner leur passion, ce qui aurait pour conséquence d'engendrer une perte d'économie très importante pour toute une filière : nautisme, matériel, équipements, restauration, hébergement...,

- inutile car il n'est pas nécessaire d'inventer une nouvelle mesure qui, à l'évidence, pénaliserait la quasi-totalité des pêcheurs de loisir qui pratiquent leur passion avec responsabilité, alors que d'autres moyens sont bien plus efficaces pour limiter les volumes capturés et surtout pour éradiquer les braconniers, ces tricheurs qui n'observent aucune réglementation et qui vendent le produit de leur pêche.

Lors de l’échange, qui a été très constructif, les représentants des fédérations ont déclaré qu'ils n'étaient pas opposés à discuter d'une mesure consistant à instaurer un quota annuel ou si nécessaire mensuel. Une telle limitation, pour être efficace et ne pas pénaliser les pêcheurs responsables, devra être établie dans l’unique objectif de permettre de mieux combattre et appréhender les braconniers. Les fédérations réclament régulièrement que les pêcheurs malveillants, connus des autorités, soient poursuivis sans relâche. Dans ce but, elles demandent la poursuite des travaux entrepris dans le cadre de la Charte pour une pêche de loisir éco-responsable signée il y à 4 ans par deux ministres, nos fédérations et les pêcheurs professionnels. La mise en place d’une déclaration gratuite et obligatoire et la protection des frayères restent les deux mesures prioritaires à mettre en place.

En fin de réunion Paul Vinay a remis au cabinet du secrétaire d’état un document de synthèse émanant de l’AF3P reprenant l’ensemble des arguments développés.

La délégation AF3P

 

*AF3P : Alliance Française pour la Promotion de Plaisance et des Pêches de loisir en mer

 

La FFPM
Historique
Objet et missions
Tarifs des licences
Statuts et Règlements
Organigrammes
Récompenses Fédérales
Régions et Clubs
Les Régions
Les Départements
Les Clubs de Pêche
Les Écoles de Pêche
Agenda des Compétitions
Records de France
Sponsors
Mentions Légales

Intranet | Copyright © 2017 FFPM - Tous droits réservés